loading

Anticlimax

Anticlimax

 

Le théâtre de Werner Schwab propose un univers délirant, autant poétique que féroce, qui mêle violence, obscénité, sexe et fantaisie pure. La laideur et la brutalité du monde éclatent au travers d’un humour mordant, qui fait passer d’un instant à l’autre de l’horreur au rire. 
Dans Anticlimax, Schwab déploie tout l’arsenal de sa langue chaotique et drôle pour tracer le destin d’une famille en proie à ses bas instincts. Au milieu d’un père ivrogne, d’une mère passionnée par l’astiquage de ses meubles et d’un frère gavé de pornographie, se trouve la petite Marie. Elle se pense investie d’une mission : sauver les siens de leur décadence, et pourquoi pas même, sauver le monde entier.
Dans cette « comédie cauchemardesque » Schwab dissèque la cellule familiale et sociale pour en faire jaillir les déséquilibres. C’est une entreprise radicale de déconstruction, qui commence par un joyeux massacre linguistique. Les mots, triturés, vidés de leur sens, puis recomposés viennent gonfler une parole tumultueuse qui cherche à dire un monde sans pitié pour l’individu.
Anticlimax plonge dans les tréfonds de l’humanité et invente une réalité décalée, fantasmatique, passant sans complexe du sordide au furieusement drôle et de la cruauté à l’humour sauvage et bondissant ! 
 
Mise en scène: Selma Alaoui // Assistante à la mise en scène: Coline Struyf //  Jeu: Yoann Blanc, Denis Laujol, Emilie Maquest, Florence Minder, Baptiste Sornin  // Scénographie et costumes: Sophie Carlier // Son: Brice Cannavo // Lumières: Colin Legras
 
Un spectacle de Mariedl asbl en coproduction avec le Théâtre de la Place/Liège et le Théâtre Les Tanneurs. Avec l'aide de la Communauté française Wallonie-Bruxelles, Direction générale de la Culture, Service du Théâtre et de la COCOF.  Avec le soutien de Théâtre et Publics et l'appui d'Utopia 2. L'Arche est éditeur et agent théâtral du texte.